L'abbaye au XIXe siècle


Vous êtes ici



chaalis_restaure.jpg




C'est le 2 juillet 1850, que  Rose Augusta Émilie Paméla Hainguerlot (1802-1881), épouse d'Alphée Bourdon de Vatry (1793-1871), achète le domaine de l'Abbaye royale de Chaalis. Elle avait auparavant jeté son dévolu  sur le domaine de Mortefontaine. Le prix élevé  et la mauvaise grâce dont son frère Tom fait preuve pour ne pas rembourser sa dette lui font abandonner le projet.

À la mort de leur père, Charles-Arthur Hainguerlot, c'est Tom, gendre du maréchal Oudinot, qui a hérité du château de Villandray (Indre-et-Loire)  alors que sa sœur Rose reçoit en 1841 le château de Stains (Seine Saint-Denis). Ce château est en grande partie détruit lors de la guerre franco-prussienne.

 

Dans les Les Faux-Saulniers, Gérard de Nerval écrivait :

Châalis, …. Est-ce que cela existe encore ? Mais mon enfant on a vendu le château, l’abbaye, les ruines, tout ! Seulement, ce n’est pas à des personnes qui voudraient les détruire… Ce sont des gens de Paris qui ont acheté le domaine, et qui veulent faire des réparations.  La dame a déclaré qu’elle dépenserait quatre cent mille francs.

Chaalis échappe aux prévarications de la Bande noire dénoncées par Victor Hugo : le domaine ne va pas être vendu à la découpe mais restauré avec application selon les règles de conservation de l'époque.

L'aile ouest, restée inachevée depuis le XVIIIe siècle, est détruite ainsi que d'autres bâtiments annexes  pour conserver et restaurer seulement le grand bâtiment nord. La façade sud est réorganisée en 1854 par l'architecte Désiré-Honoré Bellanger (1800-1869).

Madame de Vatry participe aussi de la déconstruction des bâtiments abbatiaux. Ainsi, le Petit-Château, reste du bâtiment des convers et de l’hôtellerie de l’époque médiévale, est détruit à son tour. De nombreux édifices participants de l’économie rurale intra muros. connaissent le même sort.



plan 1844

                    Plan de 1844. Le Petit château, la ferme, le colombier, les granges sont encore présents.

En contrepartie, Madame de Vatry fait construire d'importantes écuries dont le barreaudage est semblable à celui des Grandes Écuries de Chantilly. La chasse à courre a ses exigences. Une orangerie est édifiée dans le style des dépendances du château de Stains.

En 1874, la lecture d'une liste de travaux nous informe sur la volonté de la propriétaire de réutiliser au maximum les matériaux existants sur place mais aussi de nombreux éléments rapportés du château de Stains qui avait été en grande partie détruit lors de la guerre 1870-1871.

 

Les actualités


Du 21 Oct au 11 Nov 2018

Pédagogie / Culture

UN VOYAGE DANS LE TEMPS
UN VOYAGE DANS LE TEMPS

 

Le dimanche 21 octobre 2018, un groupe d'amis passionnés d'histoire et de costumes, mais aussi pour certains, de musique et de danse du XVIIIe siècle, était parmi nous à Chaalis.

Depuis une dizaine d'années, le groupe participe activement à des mises en scène en costumes historiques, notamment lors des Journées Grand...

Le 19 Déc 2018

Pédagogie / Culture

Les milieux humides
Les milieux humides, entre terre et eau

Un abri pour une biodiversité exceptionnelle.

Marais, tourbières, prairies humides, lacs, lagunes, mangrove.... Les milieux humides jouent un rôle essentiel pour un équilibre sain de l’environnement en filtrant l’eau et en régulant le ruissellement et le débit des cours d’eau.

Étang de la Pêcherie et son moulin à...

Du 19 Mar 2019au 19 Mar 2020

Pédagogie / Culture

Acquisition J.-J. Rousseau

Une planche d’herbier de Jean-Jacques Rousseau

   En février 2019, l’Institut de France s’est porté acquéreur pour l’Abbaye royale de Chaalis d’une planche d’herbier de Jean-Jacques Rousseau annotée par Ernest de Girardin en 1844. Cette planche présente une double valeur patrimoniale car elle est à la fois un témoignage de l’œuvre de Jean-Jacques...

Du 26 Juin au 08 Aoû 2019

Journées du GHFF

LE GHFF

Un groupe pluridisciplinaire

  Le Groupe d’Histoire des Forêts françaises (GHFF), est une association à vocation scientifique fondée en 1982 par Denis Woronoff, Jean Boissière, Gérard Buttoud, Anne-Marie Cocula et Andrée Corvol qui en a assuré la présidence de 1989 à 2014 à la suite de Georges Bertrand. Au travers de ses activités...

Du 04 au 23 Aoû 2019

Pédagogie / Culture

Un chantier archéologique à Montépilloy

Le premier chantier participatif encadré par les moniteurs de l’association CHAM.

Nouveauté en 2019, du 4 au 23 août, se déroulera au château de Montépilloy classé monument historique, situé au sud de l'Oise, près de l'abbaye de Chaalis, le premier chantier participatif encadré par les moniteurs de l’association CHAM. Ce chantier s’adresse à toute personne...

Voir toutes les actualités